2012 encore une année difficile pour le marché immobilier

 

Les notaires semblent peu optimistes sur la quantité de vente d’appartements et de maisons dans l’ancien.

offres de crédits

 

 

En effet ils tablent sur une baisse de quasiment 18 % pour cette année deux mille douze.

Il est vrai que la conjoncture actuelle n’est pas des meilleurs qui soit pour relancer le marché de l’immobilier.

Cependant comme nous avons pu le démontrer dans les précédents articles, la tendance est en train de se renverser pour le consommateur à savoir que celui-ci peut bénéficier de deux avantages notables :

  • La baisse des prix de l’immobilier
  • La baisse des taux d’intérêts des crédits immobiliers

Ce qui lui permet d’avoir un pouvoir d’achat revu à la hausse en cette fin d’année.

Les spécialistes se demandent si nous n’allons pas retrouver les plus bas des taux de fin 2010 soit pour un emprunt sur 20 ans un taux de 3.4%.

Tout semble démontrer que l’acheteur est en effet de nouveau en position de force, il est en train de « reprendre la main » sur le vendeur.

Cependant on peut noter que le marché semble se durcir pour les primo accédants à qui on demanderait un apport assez conséquent sur la somme totale empruntée.

Et la totalité du budget de l’acheteur ne devra pas être amputée de plus de 33% pour coller aux règlementations et ne pas sombrer dans le surendettement.

Ce qui devrait inquiéter le marché immobilier dans les semaines et les mois à venir pourrait être aussi les actuelles discussions sur la fiscalité concernant l’immobilier et les niches fiscales que l’on peut y trouver.

Leave a Reply

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les dernières info sur les taux des prêts et sur l'immobilier.

You have Successfully Subscribed!