Les taux des prêts immobiliers sont très faibles actuellement, plus avantageux que jamais d’ailleurs, et il peut être très payant de procéder à un rachat de ses crédits en cours pour avoir la possibilité de profiter des taux en cours actuellement et faire ainsi des économies. Les charges de remboursement anticipé qui sont la conséquence de l’arrêt d’un crédit antérieur lié au changement d’organisme de prêt doivent être prises en considération dans le coût total du nouveau crédit. La législation limite ces frais qui ne peuvent être supérieurs à un certain seuil.

Un rachat de crédit devient intéressant lorsque plusieurs indicateurs sont conjugués. Par exemple, il faut que la durée restante du crédit soit plus grande que la durée écoulée, ensuite que la différence de taux soit suffisante, il faut aussi que le montant du capital soit suffisamment important. Un grand nombre de critères entrent en jeu lorsqu’on envisage un rachat de crédit. Pour prouver la capacité de remboursement, notamment les ressources et l’épargne du candidat, il faut produire un dossier de qualité qui sera attentivement analysé pour apprécier la solidité et la solvabilité du demandeur. Il ne faut pas hésiter à changer d’organisme de crédit et faire un rachat de crédit par un autre établissement pour pouvoir bénéficier d’économies intéressantes, car ce n’est habituellement pas avantageux pour votre banque de renégocier votre crédit immobilier. D’autres organismes peuvent racheter le prêt avec des conditions intéressantes quand la banque auprès de qui un crédit a été souscrit n’accepte pas de le renégocier, ou quand les conditions qui sont faites sont inintéressantes. Lorsque l’on a réalisé un rachat de crédit, il est nécessaire de garder à l’esprit qu’il ne faut pas revendre trop tôt le bien en question au risque de ruiner les gains que le rachat a permis de retirer.

Les différents frais liés au rachat de crédit immobilier, qui sont par exemple les charges de dossier, les charges de transfert de cautionnement ou les pénalités pour remboursement anticipé, sont incorporés dans le capital du nouveau crédit, ce qui les rend entièrement transparents.

Bien définir les conditions de rachat

Lorsque le dossier est finalisé, les négociations peuvent s’amorcer avec le chargé d’affaires du nouvel établissement. Lorsque ce dossier est nettement constitué, le retour peut aller rapidement. Une fois le principe du rachat acté, les négociations sur le fond peuvent démarrer. Lorsque vous concluez un rachat de crédit, le coût total du nouveau crédit doit être plus petit que ce qu’il était auparavant même si le rachat de crédit peut avoir différentes finalités : obtenir des échéances plus basses en contrepartie d’une durée allongée, ou au contraire une durée écourtée avec en contrepartie d’échéances plus élevées. Le rachat de crédit est la solution qui va permettre d’aligner les nouvelles mensualités au nouveau revenu et faire des économies lorsque des malchances diminuent profondément les rentrées d’argent et s’opposent au remboursement des crédits.

Les frais et notamment les pénalités de remboursement anticipé qui doivent être indiquées dans les conditions du prêt précédent, le tableau d’amortissement du précédent crédit et le différentiel entre les taux sont les indicateurs à vérifier pour évaluer la rentabilité d’un rachat de crédit.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Note
Author Rating
41star1star1star1stargray
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les dernières info sur les taux des prêts et sur l'immobilier.

You have Successfully Subscribed!