Crédit immobilier : méthodes à faire pour bénéficier des meilleurs taux !

Obtenir un crédit immobilier n’est déjà pas chose aisée, alors obtenir le meilleur taux c’est un véritable casse-tête. Pourtant, cela vous permettrait de jouir de votre crédit en toute sérénité sans sentir le poids écrasant d’un prêt contracté. Voici quelques dispositions importantes pouvant vous aider à obtenir des taux compétitifs.

Trouver la banque qui propose un meilleur taux immobilier

Pour trouver le meilleur organisme qui vous fera bénéficier du meilleur taux, plusieurs étapes sont essentielles à la procédure. Il est de ce fait nécessaire de faire jouer la concurrence en prenant conscience des offres de chaque banque. Pour ce faire, rendez-vous sur besoin-argent.com et prenez connaissance des informations indispensables pour justifier votre choix.

Banque classique

Aussi connus sous l’appellation le Crédit Lyonnais, BNP-Paribas, HSBC ou encore la Société Générale, ce sont des banques de réseau généralistes. Quelques-unes comme le Crédit Agricole ou la Caisse d’Épargne sont désignées comme banques mutualistes régionales. Ces banques mettent à votre disposition des crédits immobiliers.

Banque spécialisée

Assez rare de nos jours, le Crédit Foncier est l’unique organisme proposant spécifiquement des prêts immobiliers. On ne retrouve aucune carte bancaire ni aucun produit d’épargne, uniquement le crédit immobilier.

Banque en ligne

Aujourd’hui, des solutions de financement dématérialisées sont proposées par bon nombre de banques en ligne. La facilité des procédures et la rapidité d’exécution sont autant de points avantageux de ce système qui séduit bien plus d’un.

En raison de ces formules élaborées, il n’y a aucune chance pour négocier le taux. En plus de cela, sa gamme d’offres est bien plus basse que celle d’une banque de réseaux généralistes. Ce qui rend unique et très adopté le crédit à la consommation en ligne est la possibilité de jouir rapidement de trésorerie.

Quelques astuces pour obtenir de meilleurs taux

Le concept de crédit s’accompagne de plusieurs préceptes indispensables aussi bien pour la banque accordant le crédit que pour le demandeur. Au nombre des critères favorisant le demandeur se trouve l’obtention d’un taux favorable. Voici quelques astuces pour bénéficier de meilleurs taux :

Avoir un apport personnel pour financer une partie de votre achat

Vous devez pouvoir régler les honoraires du notaire vous-même. Il est impératif que la banque ressente votre prise de risque, après tout c’est bel et bien votre projet. Aucune banque ne se risquerait à vous accorder la totalité du financement (100 %). Il est possible que le banquier vous propose de meilleurs taux si vous lui faites prendre moins de risque.

Jouissez-vous du droit au prêt à taux zéro ?

Penser à le vérifier, c’est un détail essentiel puisque cela vous donne le droit d’emprunter au taux zéro une partie de la somme à prendre. C’est considéré comme votre apport personnel par la banque.

Tirez profit de votre PEL ou CEL

Oui, vous pouvez tout à fait jouir des avantages de votre PEL ou CEL. Si le taux proposé est conséquent, vous pourrez jouir des droits à prêts. Ce sont là des produits bancaires spécialement conçus pour faire une acquisition immobilière.

La possibilité de jouir d’autres prêts aidés

Ces solutions vous donnent la possibilité d’avoir des taux très compétitifs concernant une partie de votre prêt à l’instar du prêt 1 % logement. Demandez à votre employeur pour savoir si vous y êtes éligible. Ces prêts subventionnés sont aussi considérés comme un apport personnel.

Réduisez le plus possible vos crédits

En réduisant vos crédits, vous courrez ainsi moins de risques de non-remboursement. Il vous sera donc possible de jouir auprès de la banque d’une mensualité assez conséquente vu que le taux d’endettement sera moins important.

Prenez en compte vos revenus mensuels

Généralement, les banques ne prêtent pas à un taux supérieur à 33 % des revenus du demandeur. De ce fait, la mensualité du prêt ne doit pas excéder le tiers de vos revenus mensuels. D’un autre côté, vous devez montrer que vous avez la capacité de gérer vos finances et d’y faire face. Il ne faut donc pas avoir été à découvert durant les mois précédents.

Être à l’affût de votre capacité actuelle de paiement

Cela vous permettra de prouver à la banque que vous êtes en mesure d’assumer et d’honorer vos engagements. En outre, votre âge également sera un facteur important. Il faut que la durée de solvabilité soit antérieure au moment où vous prendrez votre retraite.