Emprunts, TEG et rachats de crédits

Avez-vous conscience qu’un emprunt sur deux est basé sur des taux d’intérêt qui s’avèrent faux, qui s’avèrent par conséquent, sans la moindre valeur juridique ? Dans ces circonstances, en plus de recevoir les sommes perçues en trop, vous pouvez également redéfinir un nouveau taux d’intérêt nettement meilleur. Un bon conseil : vous avez tout intérêt à recourir à des professionnels pour bénéficier de leur soutien si vous souhaitez faire racheter un emprunt ! Une erreur dans le calcul du TEG (Taux Effectif Global) de votre prêt et vous êtes en droit de porter réclamation auprès de votre banque ou de votre établissement financier. En effet, si une irrégularité est prouvée concernant le calcul du Taux Effectif Global, le taux d’intérêt qui s’applique pour votre crédit n’est plus celui donné par votre banque ou par votre établissement de crédit mais le Taux d’Intérêt Légal (TIL) statué par la Banque de France. L’affaire se révèle incontestablement intéressante, car le TIL est bien plus bas que les taux d’intérêt appliqués par les établissements d’emprunt, il évolue entre 0,04% et 1,1% depuis cinq ans.

Comment faire racheter son crédit

Vous ne savez pas s’il est mieux de négocier de meilleures conditions ou bien de faire racheter votre emprunt immobilier ? Connaissez-vous la formule du rachat de crédit ? L’idée n’est pas compliquée : tous vos prêts sont réunis et cela vous donne l’opportunité de bénéficier de conditions plus avantageuses (taux, durée). Les erreurs les plus communes dans le calcul du Taux Effectif Global, dit « TEG », se rapportent aux cas où il n’intègre pas l’ensemble des coûts tel que stipulé dans le Code de la Consommation. Effectivement, il faut que le taux effectif global comprenne les frais d’assurance DIIT, les frais de dossier ou de courtage et le coût des garanties (caution ou hypothèque). D’autre part, il faut que le coût total de l’emprunt soit calculé en prenant pour référence une année civile (365 jours ou 366 jours les années bissextiles) alors que certains établissements se servent de l’année bancaire (de 360 jours). Pour finir, des irrégularités juridiques se glissent assez souvent dans les contrats. Entre autres, le Taux Effectif Global (TEG) se doit d’être communiqué par an et par période, or certains établissements le notifient seulement de manière annuelle.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Note
Author Rating
51star1star1star1star1star
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les dernières info sur les taux des prêts et sur l'immobilier.

You have Successfully Subscribed!