Taux d’intérêts des prêts immobiliers

Un bon conseil : il est fortement recommandé de recourir à des spécialistes pour qu’ils vous épaulent si vous voulez réaliser la renégociation du rachat d’un crédit immobilier. Les erreurs les plus fréquentes au niveau du Taux Effectif Global (TEG) concernent les cas où celui-ci ne comprend pas l’ensemble des frais tel que le Code de la Consommation le stipule. Effectivement, il faut que le taux effectif global intègre les frais de dossier ou de courtage ainsi que le coût des garanties (caution ou hypothèque). En outre, ce calcul doit être effectué en prenant pour référence une année calendaire (365 jours ou 366 jours les années bissextiles). Or, certaines banques se servent de l’année bancaire (de 360 jours). Le troisième genre d’irrégularités concernant le calcul du TEG est de nature légale. Entre autres, le Taux Effectif Global (TEG) doit être spécifié par an et par période (semestre ou mois) tandis que certains établissements se contentent de le mentionner une fois par an.

Profiter d’un erreur pour s’engager dans une renégociation

Une erreur dans le calcul du Taux Effectif Global de votre prêt immobilier et vous pouvez attaquer votre banque ou votre organisme financier. En effet, si une erreur est prouvée concernant le calcul du Taux Effectif Global, le taux d’intérêt appliqué pour votre prêt n’est plus le taux fixé par votre banque mais le TIL, Taux d’Intérêt Légal, décidé par la Banque de France. L’opération est bien entendu très rentable, car le Taux d’Intérêt Légal est bien plus bas que les taux d’intérêt fixés par les établissements d’emprunt, celui-ci évolue entre 0,04% et 1,1% depuis cinq ans. Vous vous demandez s’il est plus rentable d’opter pour la renégociation ou le rachat de votre prêt immobilier ? Saviez-vous qu’il existe une formule de rachat de crédit immobilier ? Le concept n’est pas compliqué : vous fusionnez l’ensemble de vos prêts et cela vous donne ainsi l’opportunité de bénéficier de meilleures conditions (durée, taux). Entre 50 et 75% des prêts s’avèrent sur des taux d’intérêt mal calculés et n’ont de fait, pas de valeur d’un point de vue juridique. Si ça vous concerne, vous avez non seulement la possibilité de recevoir le trop-perçu, mais vous pouvez aussi renégocier un taux d’intérêt bien meilleur.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Note
Author Rating
41star1star1star1stargray
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les dernières info sur les taux des prêts et sur l'immobilier.

You have Successfully Subscribed!